Bouleversements 2è moitié du XVIè s.

La deuxième moitié du XVIè siècle est une période bouleversée et sanglante : de graves événements secouent la France. La Lorraine s’y trouve impliquée elle aussi.

Le massacre de la Saint-Barthélémy accompli en 1572 sur ordre de Charles IX, roi de France, est dans toutes les mémoires.

Après Luther et la Réforme, en effet, les guerres de religion se sont allumées et ensanglantes les deux pays. Dès avril 1562, les protestants allemands viennent au secours de leurs coreligionnaires français ; ils traversent la Lorraine, pillant et brûlant tout au passage.

De 1562 à 1591, on dénombre six grandes traversées. En 1575, les environs de Nancy sont occupés par des soldats allemands : une troupe de 20.000 hommes, levée par Jean Casimir, fils de l’Electeur Palatin.

A la mort de Charles IX, roi de France, son frère lui succède sous le nom d’Henri III. Devant la force des protestants, aidés par les Allemands, il doit signer la paix de Beaulieu et faire de grandes concessions aux protestants.

Face à cette situation les catholiques essaient de réagir d’autant plus qu’Henri III n’a pas d’enfant pour lui succéder. A sa mort, c’est un lointain cousin qui deviendra roi de France : Henry de Bourbon, roi de Navarre, futur Henry IV. Il est protestant.

La capitale de la Lorraine devient alors le théâtre de nombreuses intrigues. Les princes de la famille de Guise, cousins du duc de Lorraine Charles III et cadets de la maison de Lorraine, sont aussi les chefs des catholiques en France. La Sainte Ligue s’organise et s’apprête à intervenir.
La Lorraine est encore agitée par un autre phénomène : la chasse aux sorcières. Les accusations se multiplient les arrestations aussi. Les procès s’ouvrent et l’on soumet les malheureux suspects à des supplices épouvantables pour obtenir des aveux.

Bouxières cependant continue d’être un lieu de grands pèlerinages. Les foules y viennent en très grand nombre pour y vénérer Notre-Dame de Bouxières, les reliques de saint Gauzelin le fondateur de l’abbaye, et les autres reliques.