Croix du Château

A l’intersection des rues du Domaine et du Comte de Frawenberg on trouve la croix du Château, la plus cachée mais aussi la plus aboutie sur le plan architectonique. Commémorant la mission de 1891, elle avait été érigée en limite d’une vaste pâture qui s’étendait jusqu’au Fond de l’Etang.

chat1

Elle est aujourd’hui étroitement enserrée par une haie la cachant à la vue des passants.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sur le piédestal une inscription latine indique la date de l’édification.

 

Les angles sont taillés de moulures verticales, sortes de colonnettes engagées et le dessus est couvert d’une corniche rainurée.
Sur une base moulurée est fixé le fût de forme pyramidale, auquel les chanfreins donnent plus de légèreté. Il portait au tiers de sa hauteur une statuette de la Vierge, dans le style sulpicien, qui a été soigneusement tronçonnée et dérobée il y a quelques années…

Le chapiteau composite est très travaillé.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Au dessus d’une moulure torique, quatre faces en pyramide inversée portent des médaillons où figurent la croix de Lorraine et une colombe.

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les angles sont coupés par une feuille d’arbre stylisée. L’ensemble est surmonté d’une frise et d’une corniche taillée en damiers.

 

chat3

Le socle de la croix présente un panneau en creux dans lequel ont été dégagées deux lettres en surimpression « FP » dont la signification nous est encore incertaine.
Taillé dans la masse, le Christ est surmonté du traditionnel titulus crucis « INRI ».

Publicités