Lettre 2 Grandjean

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Monsieur le Maire,

Il paraît que le haut du village s’est mis en émoi relativement à la fontaine. M. Gaillot surtout prétend que mes travaux la feront disparaître ou bien que j’amènerai trop d’eau. C’est une véritable chimère car la position que j’ai prise offre toutes les garanties possibles de conservation, étant plus haut que le bouge. Le cas échéant il me serait facile de rendre la source par une file de tuyeaux et en l’augmentant on n’en prendrait que ce qu’il faudrait pour l’alimentation des fontaines. On s’effraye donc de travaux que les communes entreprennent pour trouver des eaux.

En me plaçant dans le terrain de … Marc au plus bas du côté de …, il y aurait alors danger pour la suite et le mal était … , mais du moment que ma galerie est au-dessus de la fontaine, il ne peut donc jamais y avoir de danger pour celle-ci et tout au contraire l’assurance qu’elle sera conservée. Je placerai même des tuyeaux au milieu de ma galerie pour le cas où je trouverais de l’eau plus loin et je prends l’obligation formelle de la diriger sur le bouge. J’ai cru devoir vous fournir ces explications afin que vous puissiez rassurer les quelques habitans qui qui pourraient s’effrayer outre mesure.

Veuillez je vous prie Monsieur le Maire agréer l’assurance de ma haute considération.

Le 28 juin 1857
Grandjean

Publicités