Saint Gauzelin, fondateur de l’abbaye de Bouxières

Qui était Gauzelin ?

Il était notaire à la cour royale de Charles-le-Simple. En 922, le roi le nomme évêque de Toul afin d’y maintenir la présence du royaume, contrebalancer l’autorité du roi de Germanie et remettre de l’ordre dans les affaires religieuses.
Après avoir restauré l’abbaye St Evre de Toul, il a décidé de fonder une abbaye de femmes à Bouxières, où une petite communauté de religieuses était déjà installée.
Bouxières dépendait alors de l’évêché de Metz, mais Gauzelin a obtenu son rattachement à Toul moyennant diverses reliques offertes à l’évêque de Metz.
Gauzelin restera évêque de Toul jusqu’à sa mort, en 962.

La légende de la fondation de l’abbaye de Bouxières

La fondation de l’abbaye était « consignée dans les Vè et VIè leçons de l’office des Dames de Bouxières » (Henri Lepage).
Vers 1620, les chanoinesses ont souhaité faire parler cette légende en la faisant illustrer  sur un tableau.
Cette grande toile est encore visible dans l’église Saint-Martin.

Publicités