La dernière AG

Compte-rendu de l’AG du 30 janvier 2019

CRVB a tenu le 30 janvier dernier sa 34èmeassemblée générale.

Après avoir salué et remercié l’assistance, le président Jean-Luc Colombat a évoqué le souvenir des adhérents disparus en 2018 : Suzanne René, Danielle Gilquin, Pierre Vidal, Philippe Gaulier, Robert Chazal et Daniel Schaff.

Il a ensuite dressé un bilan moral optimiste de l’association qui, à la suite de la première phase de rénovation des peintures murales de Saint-Martin, a vu s’ouvrir de nouvelles perspectives de projets et l’éventualité de nouveaux partenariats susceptibles de déboucher, à terme, sur la constitution d’un réseau . Avec d’autres acteurs du patrimoine, CRVB pourrait ainsi entretenir une réflexion commune sur la mise en valeur et la transmission des patrimoines locaux ; ceci marquerait un premier pas vers un futur moins inquiétant.

Ces perspectives impliquent un travail important, un partage des tâches et une plus étroite coopération avec la mairie.

Pour clore cette première partie, le président a rappelé la première visite à Bouxières, en avril, de Stephanie Eßwein, le nouveau maire de Mutlangen, la ville allemande jumelée. A l’occasion de la présentation des peintures rénovées de l’église, elle a fait à CRVB, de la part du Comité de jumelage et de sa municipalité, un don de 500 euros qui alimentera la prochaine souscription.

L’année 2018 a été fructueuse. Outre les engagements traditionnels, accueil des nouveaux Bouxiérois, Fête des associations et des Tilleuls, Journées européennes du Patrimoine, visites de Saint-Martin ou du site de l’abbaye, CRVB poursuit sa participation au Groupe de travail du Conseil Départemental 54 sur la thématique du Tourisme solidaire. Cette collaboration a débouché sur différents contacts et perspectives :

– l’association Eglises ouvertes sur l’accessibilité du patrimoine religieux abrité par les églises paroissiales de plus en plus fréquemment fermées.

– l’association Lay-Patrimoines, créée cette année par nos voisins, qui partagent les mêmes préoccupations.

– le Conseil Départemental qui, par l’intermédiaire d’une conservatrice du Patrimoine, effectue un recensement des objets d’orfèvrerie religieuse et qui pourrait aider à coordonner ou à fédérer les associations impliquées dans la préservation du patrimoine et le tourisme de proximité.

En 2018 CRVB a accueilli l’activité « Généalogie » sous la responsabilité de Dominique Baguet, ancien président du Cercle généalogique de Nancy, qui anime 2 groupes de chercheurs. Cette création semble rencontrer un vif intérêt de la part des Bouxiérois.

Ce bilan d’activités s’est terminé par la présentation par Jean-Luc Manneville de son travail sur la mine de fer. On peut le découvrir sur le site Internet.Il sera complété ultérieurement par d’autres textes et photos et il enrichit de façon conséquente le fonds d’informations historiques consultable sur vieuxbouxieres.com.

A la suite du bilan financier, lui aussi adopté à l’unanimité, on a présenté les perspectives pour l’année 2019.

Le point essentiel est bien sûr la restauration du mur chevet de Saint-Martin. La restauratrice Dominique Luquet a procédé en janvier à des sondages et ses constatations sont très prometteuses.

Quant aux autres activités, elles seront poursuivies.